• Béa

Un Bonheur à la Campagne

#UnBonheuràlaCampagne #CarolineCosta #Journalisme #Agriculture #ExpositionMédiatique #Article #Romance #Chronique



Je m’appelle Lyn et mon truc c'est la vie parisienne, ses sorties et ses boutiques.

Je ne suis pas devenue journaliste de mode pour que mon patron m'envoie au fin fond de l'Ardèche.

Même pour interviewer un éleveur de chèvre, au prétexte qu'il a créé le buzz au Salon de l'Agriculture !

Qu’importe si son magnétisme me fait penser à un prédateur !

Et des prédateurs, je vais en croiser quelques-uns…



Auteur : Caroline Costa

Editeur : Auto édition

Parution : 27/02/2019




Je suis Caroline Costa depuis quelques temps sur les réseaux sociaux mais je ne connaissais pas ses écrits. Quand j'ai vu qu'elle cherchait de nouvelles blogueuses, je me suis dit "pourquoi pas moi ?" Et j'ai tenté ma chance... Un grand merci à elle pour sa confiance.


Lyn est une citadine pure et dure. Elle vit, travaille à Paris et profite à fond de la vie de la capitale. Célibataire et bien dans sa peau, elle collectionne les aventures sans lendemain : ça lui va très bien, elle ne veut pas de relation car sa priorité c'est son métier ! Elle est journaliste chez "Tendances", un magazine de mode qui, à cause de mauvaises ventes, cherche à se renouveler. Et là, le sujet qui fait le buzz est un éleveur de chèvres (plutôt sexy) qui s'est fait remarquer au salon de l'Agriculture. Afin de booster les publications du mensuel où elle travaille, Lyn est désignée volontaire par son patron pour dénicher une interview exclusive de cet homme si charismatique ... A la recherche de ce dernier, et pour pouvoir faire son papier, elle va devoir quitter sa ville chérie pour l'Ardèche rurale, et cela risque d'être un sacré périple !


Je ne connaissais pas du tout l'univers et la plume de Caroline Costa. Alors oui, je suis ses actualités sur un certain réseau social mais je n'avais jamais pris le temps de pousser plus loin.... Le fait qu'elle cherche de nouvelles blogueuses a été, pour moi, une bonne occasion de palier à cette erreur 😉 et c'est avec beaucoup de curiosité que j'ai commencé ma lecture. L'autrice nous plonge directement dans le tourbillon de la vie de Lyn(ette) Lalba, jeune journaliste de mode parisienne. Bien dans ses baskets et dans son temps, Lyn adore la vie en ville ! Son statut de journaliste chez "Tendances", un magazine de mode renommé, lui ouvre les portes des soirées branchées de la capitale, et en profite à fond avec sa meilleure amie Zoé. Sa passion c'est son métier, elle y consacre la majeure partie de ses journées et elle ne veut pas perdre de temps avec une relation amoureuse, les hommes ne font que passer dans sa vie, certains plus vite que d'autres... Depuis quelques temps, les ventes de "Tendances" sont en baisse, cela préoccupe tous les employés surtout le rédacteur en chef, qui presse ses collaborateurs à trouver LE sujet qui boostera les ventes. Quand un jeune éleveur fait le buzz au salon de l'agriculture, il voit là l'idée pour donner un nouveau souffle au magazine, et qui de mieux que sa meilleure journaliste pour couvrir le sujet ! C'est comme cela que Lyn se retrouve sur une route isolée au fin fond de l’Ardèche, pour trouver Paul Flaviac, éleveur de chèvres... Ce voyage, au bout de son monde, va t il être concluant ? En arrivant, elle s'attendait à beaucoup de choses mais certainement pas le bonheur dans la bergerie...

Ma lecture s'est faite en deux temps. Dans une première partie je dois avouer que j'ai eu du mal à me fondre dans l'histoire, en grande partie à cause de la personnalité de Lyn ! Je l'ai trouvé un peu hautaine dans sa manière d'être, limite égocentrique ... Et puis lorsqu'elle quitte sa zone de confort, on voit apparaître une autre facette de la jeune femme et là, je me suis dit, ça va être intéressant... c'est ça n'a pas raté ! Alors oui, le titre nous donne de bonnes indications sur ce qu'il va se dérouler dans le roman, mais je crois que le plus important ici n'est pas la fin, mais le chemin parcouru. Caroline Costa aborde des sujets très actuels. Avec Lyn, elle nous plonge dans le monde (un peu) pourri du journalisme : les jalousies ou autres mesquineries y sont légions. Il est peuplé de personnes peu scrupuleuses et opportunistes... Mais elle nous montre également qu'il ne faut pas généraliser ! Il y a aussi de bons journalistes, les passionnés qui veulent informer les gens, qui font un travail de fond, avec leur cœur et leurs tripes, afin de créer des articles intéressants, et cela m'a un peu réconcilier avec cette profession que je ne porte pas trop dans mon cœur... Elle évoque aussi certains travers de ce métier comme la surmédiatisation... Caroline Costa en profite également pour nous parler de la condition de vie et de travail des agriculteurs et éleveurs, en milieu rural, et les soucis qu'ils rencontrent au quotidien. C'est un sujet qui est régulièrement relaté à la télévision mais j'aimé que cela soit traité ici. L'autrice le décrit de façon très juste, sans en faire trop tout en appuyant là ou ça fait mal... J'ai aimé également qu'elle parle de la mode du "Bio"... Même si l'histoire de fond est intéressante, le vrai plus reste le couple phare de cette romance j'ai nommé Lyn et Paul ! Ils se ressemblent beaucoup tout en étant à l'opposé l'un de l'autre ! Très vite entre eux la tension sexuelle est présente mais... ils sont bien top têtu pour lâcher prise . J'ai aimé leurs échanges punchy et surtout les sentiments qui les lient...

Comme je le disait plus haut, j'ai eu un peu de mal avec Lyn au départ ! Et je pense que c'est voulu par l'auteur car au fur et à mesure que notre lecture avance, la jeune femme n'est plus décrite de la même façon... J'ai aimé son côté sure d'elle, fonceuse ! Quand elle veut quelque chose, elle ne lâche rien, un vrai rouleau compresseur ! Mais j'ai également aimé qu'elle sache se remettre en question. Ce séjour en Ardèche va être un réel tournant dans sa vie !

Paul est, de par son comportement, le stéréotype du "paysan" Bourru, méfiant des gens de la ville, il donne une façade peu avenante .... même si il est hyper sexy ! Le Paul en mode "ours mal léché" m'a bien fait rire... Mais j'ai également aimé son côté plus souriant, doux et agréable... J'ai aimé la passion qui l'anime, comme une grande partie des gens qui font le même métier que lui...

Les personnages secondaires sont plus présents... Des fois un peu trop ! J'ai bien aimé la meilleure amie de Lyn, Zoé, ou son boss... Mais j'ai trouvé le comportement du ministre un peu trop caricatural, tout comme le stagiaire... il est vraiment imbuvable !


Avec "Un bonheur à la campagne" signe, d'une plume fluide et énergique, une romance actuelle, drôle et un brin engagée ! J'ai aimé découvrir l'univers de Caroline Costa et je pense me pencher sur ses autres récits au plus tôt 😉

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Instagram